New PDF release: 250 Examens de Laboratoire

By Rene' Caquet, Elsevier-masson

ISBN-10: 2294710339

ISBN-13: 9782294710339

ISBN-10: 2294744586

ISBN-13: 9782294744587

ISBN-10: 2294745167

ISBN-13: 9782294745164

Chaque année apparaissent de nouveaux moyens de diagnostic et de traitement modifiant notre manière de comprendre et de guérir.
Cette 12e édition, totalement actualisée, donne au praticien tout ce qu’il faut savoir pour prescrire les analyses médicales et en interpréter les résultats. L’ouvrage position chaque examen dans une démarche diagnostique, décrivant les examens les plus performants ou les plus adaptés aux données de l. a. clinique.
Entièrement revu, ce livre présente de manière easy plus de 250 examens de laboratoire sous forme de fiches classées par ordre alphabétique. Chaque fiche en précise les symptoms, les précautions éventuelles de prélèvement, les valeurs normales et advisor l’interprétation des valeurs pathologiques.
Cette 12e édition intègre les avancées récentes de l. a. biologie médicale dans de nombreux domaines tels les examens de biologie moléculaire qui désormais font partie de los angeles pratique quotidienne.
Un index très fourni facilite l’usage du livre par le praticien qui dispose ainsi d’un outil de travail integral et efficace.

Show description

Read Online or Download 250 Examens de Laboratoire PDF

Similar french_1 books

Additional info for 250 Examens de Laboratoire

Example text

Rechercher un excès d’oxalate devant une lithiase urinaire chez un adulte suivi pour entéropathie avec malabsorption. Précautions de prélèvement Suspendre la prescription de vitamine C 48 heures avant le dosage, car l’oxalate peut résulter de la transformation partielle de l’acide ascorbique. Prélèvement sanguin à jeun de préférence. Urines de 24 heures prélevées sur 5 mL d’HCl 10 N et conservées à + 4 °C pendant la durée du recueil afin d’empêcher la cristallisation de l’oxalate. Valeurs usuelles Elles varient selon les techniques.

L’existence d’agglutinines froides peut être suspectée lorsque certains résultats sont surprenants comme : • un VGM très élevé > 110 fl (car les agglutinines froides provoquent une anémie très fortement réticulocytaire) ; • une CCMH très supérieure à 36 g/dL (car, en comptant mal les amas d’hématies, les automates minorent l’hématocrite, qui est le dénominateur du rapport hémoglobine sur hématocrite définissant la CCMH). Valeurs usuelles Les agglutines froides sont recherchées et titrées par un test de Coombs direct (voir Fiche « Coombs ») : � Valeur seuil > 1/64.

Pseudo-hyperaldostéronisme (aldostérone basse, rénine basse) Lorsque l’aldostérone est basse, la rénine effondrée et que néanmoins s’observent des signes d’hyperminéralocorticisme (pseudo-hyperaldostéronisme), il faut rechercher une activité minéralocorticoïde due à une autre hormone que l’aldostérone. Ce peut être le cortisol (syndrome de Cushing) ou la déoxycorticostérone (tumeur sécrétrice de DOC) qui ont tous deux un effet « aldostérone-like ». Il peut s’agir aussi d’une intoxication par l’acide glycyrrhizinique (contenu dans la réglisse et les boissons sans alcool), qui bloque la transformation de cortisol actif en cortisone inactive.

Download PDF sample

250 Examens de Laboratoire by Rene' Caquet, Elsevier-masson


by William
4.2

Rated 4.47 of 5 – based on 26 votes